<< Sommaire | Recommander ce site | Fonds d'écran  
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
   
 
   
  Ajouter ce site à vos favoris
Ajouter ce site
à vos favoris
 


 


  Votez pour mon site !


  Votez pour mon site !


 


  En cliquant ici, vous voterez pour mon site sur le Top Photographies Nature
   
 
                                                          

 << Sommaire galeries | Marmottes | Bouquetins | Chamois  
 

 La marmotte mesure à l'âge adulte environ 45 à 50 cm et pèse de 5 à 6 kilos ; elle se niche au fond de son terrier en hiver. La marmotte passe la moité de l'année à hiberner à une température ambiante de 8° environ et perd entre 1 et 2 kilos pendant cette période. Elle remet son nez dehors vers le 15 avril et ne s'aventure jamais très loin de son terrier. Les marmottes vivent en colonies et sont faciles à observer. On les rencontre à une altidude de 1500 à 3000 mètres dans l'adret (versant au soleil). Les marmottons au nombre de trois ou quatre par nichée, naissent en mai et se hasardent hors du terrier début juin.

- Conseil pour les approcher : C'est relativement tôt le matin presque avec le lever du soleil vers 7 heures jusqu'à 11 heures pendant leur repas qu'elles sont le plus facilement accessibles. Pour réussir à les photographier l'approche se fait très lentement sans geste brusque et sans bruit, avec patience et discrétion. Je vous conseille de ne pas porter de vêtement aux couleurs vives, malgré une vision moins bonne que l'homme elles possèdent une acuité visuelle très large.

                                                                                 - haut -



Galerie marmottes   
(Galerie marmottes)  

Le bouquetin est un gros mammifère de montagne qui peut peser jusqu'à 120 kilos. Il porte des cornes qui peuvent peser plus de 12 kilos et mesure environ 80 cm. Il fait preuve d'une remarquable agilité à se déplacer dans d'impressionnantes parois rocheuses grâce à ses sabots de corne à la fois rigides et souples. Les mâles vivent en groupe, séparés des femelles, appelées étagnes plus petites que les mâles avec également des cornes beaucoup plus petites qui mesurent.à peine 25 cm. Les femelles se regroupent avec leurs petits qui naissent début juin. Ils sont protégés sur l'ensemble du territoire depuis 1981.

- Conseil pour les approcher : IL faut avancer lentement et sans bruit, on les décrouvre souvent sur des barres rocheuses le matin de bonne heure vers 7- 8 heures. La meilleure période est au printemps, ils descendent relativement bas pour venir chercher leur nourriture.

                                                                                 - haut -

Galerie bouquetins 
(Galerie bouquetins)

Le chamois préfère les combes et les pentes fraîches dans l'ubac (ombre). Il s'accommode bien de la neige et des névés pour lesquels ses sabots durs et tranchants sont bien adaptés. Les mâles se livrent des combats particulièrement violents lors de la période des amours. Les petits naissent au printemps suivant et se regroupent avec leurs mères en de grandes hardes. Mâles appelés boucs et femelles appelées chèvres se rassemblent à l'automne et leur robe prend alors une couleur plus foncée. Le chamois adulte, bien moin imposant que le bouquetin, pèse entre 30 et 40 kilos et mesure 80 cm.

- Conseil pour les approcher : C'est le matin au petit jour avec le lever du soleil que les chances (il en faut) de les approcher sans bruit et agilité sont les plus réelles. Le conseil d'un guide, qui lui connait les endroits où se trouvent les animaux, est conseillé. Des jumelles pour l'observation sont vivement recommandées.

                                                                                 - haut -

Galerie chamois     
(Galerie chamois)    

L'aigle royal a son nid généralement placé entre 1500 et 2400 mètres dans une paroi innaccessible, sous un surplomb rocheux. Cet oiseau majestueux d'une envergure d'environ 2 mètres pour le mâle et de 2,3 mètres pour la femelle et d'un poids entre 4 à 6 kilos, se nourrit principalement de petits animaux ( comme la fouine, la marmotte...). Dans la vanoise une vingtaine de couples d'aigles royaux ont été recencés.

- Conseil pour les approcher : impossible, on peut en apercevoir en pratiquant l'alpinisme et avec des jumelles.

                                                                                 - haut -

    
Hélas pas de photo   

Le gypaète barbu est le rapace le plus rare d'Europe. Longtemps considéré à tort comme un prédateur de bétail, de ce fait largement chassé, le gypaète est aujourd'hui une espèce protégée. Il se nourrit presque exclusivement d'os qu'il sait casser et de charogne. D'une envergure de 3 mètres, c'est un vautour aux mensurations hors du commun. Il se distingue des autres vautours par sa silhouette au vol : longues ailes assez étroites, souvent coudées et longue queue sombre cunéiforme. Le dessus des ailes et la large queue sont noir grisâtre, la tête en partie crème, avec un large bandeau noir de l'oeil à la touffe de "barbe" noire en saillie sous le bec ; dessous des ailes sombres, tête et cou sombres. Le gypaète est plutôt solitaire, son cri est rare, fin et plaintif, il vit dans les massifs montagneux reculés et nichés dans les cavités des rochers.

- Conseil pour les approcher : impossible, à part voler !

                                                                                 - haut -
 
   Galerie gypaètes  
Voir des photos       

L'hermine a un pelage qui varie avec les saisons passant du blanc l'hiver à une couleur fauve en été. Ce petit carnassier prédateur n'est pas craintif. On le découvre dans les pierres et près des chalets.

                                                                                          - haut -
Voir une photo       
Voir une photo      
 
Annuaire  -  Livre d'Or  -  Recommander ce site  -  Infos légales  -  Plan du site  -  Sommaire  -
Copyright © 2003-2014 - Tétras lyre - Tous droits réservés